Directives anticipées

Les directives anticipées permettent aux patients de voir consignés par écrit leurs souhaits concernant la fin de leur vie afin que ceux-ci soient respectés par les médecins et les proches.

Ces directives anticipées indiquent les souhaits de la personne relatifs à sa fin de vie, voire les conditions de la limitation ou de l’arrêt d’un traitement.

 

Les démarches à effectuer

Pour consigner de telles directives, il faut les mettre par écrit sur un document daté et signé par vos soins afin d’être clairement identifié. Le médecin doit en tenir compte à condition qu’elles aient été établies moins de 3 ans avant l’état d’inconscience de la personne.

Elles sont valables 3 ans, renouvelables par simple décision de confirmation signée et modifiables à tout moment.

Il est de votre ressort ou de celui de vos proches d’indiquer au personnel soignant ou médical l’existence de ces directives vous concernant. Ces directives seront ensuite conservées dans votre dossier médical ou confiées à votre personne de confiance si vous en avez expressément désigné une.

 

Tout savoir sur les directives anticipées

La loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie, donne la possibilité à toute personne majeure de rédiger des directives anticipées, pour le cas où elle de serait un jour hors d’état d’exprimer sa volonté.

Le formulaire type est téléchargeable sur le site national de référence https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R44952