Directives anticipées

Les directives anticipées permettent aux patients de consigner par écrit leurs souhaits concernant la fin de leur vie. Ainsi, ceux-ci sont respectés par les médecins et les proches.

Ces directives anticipées indiquent les souhaits de la personne relatifs à sa fin de vie, voire les conditions de la limitation ou de l’arrêt d’un traitement.

 

Les démarches à effectuer

Pour consigner ces directives, il faut les mettre par écrit sur un document daté et signé par vos soins.

Elles sont valables 3 ans, renouvelables par simple décision de confirmation signée et modifiables à tout moment.

Il est de votre ressort ou de celui de vos proches d’indiquer au personnel hospitalier l’existence de ces directives vous concernant. Celles-ci sont ensuite conservées dans votre dossier médical. Elles peuvent également être confiées à votre personne de confiance, si vous en avez expressément désigné une.

 

Tout savoir sur les directives anticipées

La loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie, donne la possibilité à toute personne majeure de rédiger des directives anticipées. Celles-ci seraient alors respectées si un jour votre état de santé ne vous permettait plus d’exprimer votre volonté.

Le formulaire type est téléchargeable sur le site national de référence https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R44952