arrow-leftToutes les actualités

Inauguration de “l’hôpital de mon doudou”

12 juillet 2019

L’Hôpital de mon Doudou : Rassurer les enfants et dédramatiser l’hôpital

« L’hôpital de mon Doudou » se présente comme un mini-hôpital, au sein d’un espace du service de pédiatrie. Cette aire de jeu ludique et colorée est financée et aménagée au sein de l’hôpital par l’Association PharmaVie. Le but est d’accompagner les enfants dans l’épreuve de l’hospitalisation. Par l’intermédiaire d’une peluche remise lors de leur arrivée à l’hôpital, les enfants reçoivent une explication sur l’intervention médicale et les soins effectués.

Ouverture de « l’Hôpital de mon Doudou » au Centre hospitalier Albertville-Moûtiers

L’association PharmaVie a travaillé en collaboration avec les équipes du CHAM pour l’implantation de « l’Hôpital de mon Doudou ». Le dispositif a été imaginé comme un véritable parcours de soin qui guide l’enfant pas à pas durant son séjour.

Les équipes ont imaginé un itinéraire ludique et chaleureux depuis la salle d’attente des urgences jusqu’à la salle de soins de l’hôpital pédiatrique. En effet, dès son arrivée aux urgences pédiatriques l’enfant se familiarise avec l’univers de « l’Hôpital de mon Doudou ». La signalétique (petites pattes d’ours et Toudou) a été travaillée dans les couloirs de l’hôpital comme dans les boxs pédiatriques. Le personnel hospitalier remet à l’enfant son ourson Toudou qui deviendra alors son compagnon de route durant toute son hospitalisation.

Le patient retrouve également l’environnement de « l’Hôpital de mon Doudou » au sein du service de pédiatrie dans la salle de jeux. La salle de soins a quant à elle été équipée d’une vitrine accueillant les Toudous. Son plafond a également été transformé en jeu d’énigmes pour distraire et rassurer le patient pendant que les soignants réalisent les soins nécessaires.

L’installation de « l’Hôpital de mon Doudou » au CHAM a été initiée par des pharmaciens de la région : Monsieur Arnaud et Madame Pascale Bouché (Pharmacie de la République) à Albertville et Madame la Sénatrice Martine Berthet (pharmacie de Galion) à Bassens. Continuer sur le site internet Association Pharmavie

Poursuivre sur Pédiatrie & Néonatalogie